Pourquoi prendre de la mélatonine ?

Qu’est-ce que la mélatonine ? En ai-je assez dans mon organisme ? Où puis-je en trouver, si j’en manque ? Est-ce sans danger d’en prendre en supplément, sous forme de complément alimentaire ? … Tant de questions que vous vous posez sans doute, sans forcément trouver de réponses. Voyons donc tout cela ensemble dès à présent, afin d’y voir plus clair !

Est-ce que je manque de mélatonine ?

Si vous avez du mal à vous endormir, le sommeil agité, du mal à vous lever ou l’impression de ne pas être reposé, alors il est bien possible que vous manquiez de mélatonine. Mais attention, car ces symptômes peuvent aussi être consécutifs à bien d’autres choses :

  • L’âge : plus on vieillit, moins on sécrète de mélatonine la nuit
  • Un rythme de vie décalé : le travail de nuit ou à horaires décalés, tout comme l’excès de jeux vidéo de manière prolongée, peuvent être source de désordres, sans toutefois être le signe d’un manque de mélatonine
  • Une alimentation trop lourde à digérer, ou riche en excitants : tout ce qui est café, thé, soda, alcool, épices, aliments gras et frits, choux, sont autant de retardateurs d’endormissement
  • Les changements hormonaux :
    • à la ménopause, la baisse du niveau d’hormones sexuelles est assez souvent accompagnée d’une diminution de la production de mélatonine
    • à la puberté, la production de mélatonine chute là aussi
  • Le stress : qu’il soit de nature personnel ou professionnel, le stress empêche l’endormissement « normal », en limitant la mélatonine
  • La lumière bleue des écrans : la télé, les ordis, les smartphones, les tablettes, … sont autant d’excitants visuels retardant là encore la production de mélatonine

C’est pourquoi, quels que soient les doutes que vous avez, ou les questions qui vous passent par la tête, la consultation d’un médecin est la chose à faire en absolue priorité. Car il saura écarter tout autre problème avant tout, potentiellement plus grave, avant d’affirmer que vous manquez réellement de mélatonine ou autre. Ne faites donc jamais rien sans l’avoir consulté au préalable, et n’achetez pas de complément alimentaire à base de mélatonine, s’il ne vous a pas donné son aval après consultation.


Quand prendre de la mélatonine et à quelle dose ?

La mélatonine est une hormone naturellement diffusée par notre organisme, favorisant l’endormissement, et régulant notre sommeil et nos cycles nocturnes. Toutefois, il peut arriver que nous n’en produisions pas suffisamment. Dans ce cas, il est possible d’en prendre sous forme de compléments alimentaires.

La posologie est de 2 mg maximum par jour, à prendre entre 30 minutes à 1 heure avant d’aller se coucher (1). Mais encore une fois, avant toute chose, consultez votre médecin traitant pour faire un bilan de santé préalable, afin d’écarter tout autre problème de santé et voir la cause probable de tous ces désordres.

Dans tous les cas, évitez toute prise de de mélatonine en journée, ou tout autre médicament contenant de la mélatonine pendant cette période, sans avis médical. Car les conséquences de la somnolence potentiellement induite par cette prise de mélatonine peut être lourde de conséquence, surtout si votre travail ou activité nécessite une concentration sans faille. Alors restez pleinement vigilant, et ne faites pas n’importe quoi !

Mélatonine dosée à 1,9 mg (fabriqué en France)

  • DOSAGE ÉLEVÉ de 1.9 mg de mélatonine par comprimé, conforme à la législation française
  • AIDE VRAIMENT à réduire le temps d’endormissement, et idéale pour lutter contre certaines insomnies
  • QUANTITÉ IMPORTANTE : pas moins de 150 comprimés, soit environ 3 mois d’utilisation, pour des nuits de meilleures qualité
  • AVEC VITAMINE B6 dosée à 1.4 mg, pour contribuer efficacement au fonctionnement normal du système nerveux, et des fonctions psychologiques en général
  • FABRIQUÉ EN FRANCE, avec une formule saine, 100% Vegan et convenant aux végétariens.
  • NE CONTIENT AUCUN gluten, lactose, OGM, stéarate de magnésium, dioxyde de titane, colorant artificiel, levure, ni conservateurs

Quels sont les dangers de la mélatonine ?

Tout d’abord, il faut savoir que tous les pays du monde ne sont pas tous d’accords sur la dose de mélatonine à prendre, et donc, de ses dangers potentiels. En effet certains affirment qu’il ne faut pas en prendre (c’est le cas de la Suisse, du Danemark, de la République tchèque, du Royaume Uni, de la Slovénie, par exemple), tandis que d’autres fixent la limite à :

  • 0,28 mg en Allemagne
  • 0,30 mg en Belgique
  • 1 mg en Croatie, Espagne, Grèce, Italie, Pologne, et Chypre
  • 2 mg en France et en Lettonie
  • Pas de limite aux États-Unis, et au Canada

Bien qu’il ne soit pas clairement déterminé de limite réelle commune au surdosage en mélatonine, il faudra impérativement veiller à ne jamais dépasser la dose maximale en vigueur dans votre pays. Et dans tous les cas, selon l’ANSES (1), la prise de mélatonine est très fortement déconseillée à certaines personnes, telles que les :

  • Les femmes enceintes ou allaitantes,
  • Les enfants ou adolescents,
  • Les malades souffrant de maladies auto-immunes, d’épilepsie, d’asthme, de maladies inflammatoires, ou de troubles psychiatriques ou psychologiques,
  • Les personnes ayant besoin de rester concentrées, comme les chauffeurs, les conducteurs d’engin, etc.

Sachez toutefois que la mélatonine, comme tout autre substance, a certains effets indésirables. Ceux-ci sont classés en trois catégories :

  • Les symptômes généraux (céphalées, irritabilité, cauchemar, somnolence, vertiges, …)
  • Les troubles neurologiques (migraine, tremblements, …)
  • Les troubles gastroentérologiques (douleurs abdominales, nausées, vomissements, …).

Bien entendu, vous pouvez très bien n’avoir aucun effet secondaire, car tout dépend également de votre sensibilité propre, ainsi que du dosage et de la durée de prise de mélatonine.


Où trouver de la mélatonine dans les aliments naturels ou ailleurs ?

Il faut savoir qu’on peut trouver de la mélatonine ailleurs que dans les compléments alimentaires ou médicaments. Par exemple, on peut en trouver dans certains poissons, fruits de mer, volailles, produits laitiers, céréales, fruits, légumes, champignons, fruits à coque, etc. (2)

Par ailleurs certaines plantes sont également « riches » en mélatonine et particulièrement connues du grand public. Il s’agit de :

  • la camomille,
  • le tilleul,
  • la verveine,
  • la valériane,
  • la passiflore,
  • etc …

Alors ne vous focalisez pas uniquement sur les produits pharmaceutiques, et pensez aussi au naturel ! Mais dans tous les cas, encore une fois, consultez votre médecin avant tout 😉

Lire aussi :

(*) Article mis à jour le 21/10/2020


Mélatonine végétale made in France 1,9mg avec valériane et mélisse BIO, pour endormissement rapide, alternative naturelle au somnifère, Vegan

NUTRI&CO : Mélatonine Végétale 1,9mg + Valériane + Mélisse BIO (made in France)

Mélatonine fabriqué en france de 1,8 mg pour régulation horloge biologique et sommeil, pour aider à réduire le temps d'endormissement

ANASTORE : mélatonine 1.8 mg, fabriqué en France (complément alimentaire)

Formule sommeil mélatonine pour mieux dormir, complément alimentaire 100% naturel dosé à 1.9mg, avec valériane et pavot de Californie

MERLIN : 1.9mg de Mélatonine + Valériane + Pavot de Californie (100% naturel)


(1) Source ANSES :
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-recommande-%C3%A0-certaines-populations-d%E2%80%99%C3%A9viter-la-consommation-de-compl%C3%A9ments
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2016SA0209.pdf
(2) Source DOCTONAT : https://doctonat.com/melatonine-alimentation/

You cannot copy content of this page