Les 4 Meilleures Vitamines D3
(bio, naturelle, végétale, avec ou sans K2, de 400 à 2000 UI)

Besoin de faire le plein de vitamine D3 rapidement, à partir d’une source végétale, et non animale ?

J’ai trouvé ce qu’il faut !

Lorsqu’on a besoin de remonter ses niveaux de vitamine D3, malgré une alimentation équilibrée et une bonne exposition au soleil, rien de tel que les compléments alimentaires en D3. Oui mais voilà : on trouve de tout, et à tous les prix ! Qui plus est, certaines D3 sont issus de « produit animaux », bien que ce ne soit pas clairement spécifié. Or ici, j’ai tenu à mettre en avant uniquement des produits d’origine végétale, et donc, issu du lichen (végétal), et non de la lanoline (animal).

Ayant récemment eu besoin de faire une cure de vitamine D, j’ai recherché quelles pouvaient être les meilleures vitamine D3 du moment, en fonction de leur composition, leur prix, et les avis laissés en retour par les internautes. Et parmi toutes celles que j’ai trouvé particulièrement intéressantes, je n’en n’ai au final retenu que quatre, qui sont, selon moi, les meilleures vitamines D3 qui soient.

Perso, ma préférence est allée à la vitamine D3 de chez NUTRIVITA (formule sèche) lorsque je suis à la maison, et à la vitamine D3 en spray de chez DPLANTES, lorsque je suis en déplacement (super pratique à prendre !). En fait, l’énorme avantage que j’ai trouvé avec la vitamine D3 sèche (sous forme de gélule), c’est que son dosage est particulièrement précis, contrairement aux formes huileuses, qui peuvent aussi bien servir 200 que 10000 UI d’un coup, suivant comme c’est mélangé ! Par contre, cela impose de les prendre avec un repas riche en lipides. Et quant à la vitamine D3 en spray, je l’ai trouvé tout simplement géniale lorsque je suis en déplacement, sur la route !

Bien sûr, je vais vous présenter ici des produits fabriqués en France, mais surtout, des marques reconnues pour leur sérieux. Pour autant, comme vous verrez, leurs prix sont plutôt bien placés, pour notre plus grand bonheur ! À présent, trêve de blabla, et place à tous ces produits, qui ont retenu mon attention 😉

Tableau comparatif

(voir la suite du tableau à droite >>>)
TypeDose d’environAperçuQtéSpécificitéLiens
Vitamine D3 NUTRI&CO→ BIO1000 UI / goutte Vitamine d3 naturelle bio et vegan, flacon goutte avec huile de colza BIO, issu du lichen boréal, dosage 1000UI pour os, immunité, et muscles 15 mlVegan
Vitamine D3 NUTRIVITA→ VEGETALE1000 UI / gélules
(dosage précis)
Vitamine d3 2000UI made in france, 100% végétal issu du lichen, cure vitaminique d'environ 4 mois, 120 gélules biodisponibles pour végétarien et vegan 120 gél.Made in France
Vitamine D3 NUTRIMÉA→ AVEC K2333 UI / goutte Vitamine D3 en goutte, avec huile olive BIO, origine naturelle et 1000UI à trois gouttes, avec K2 MK7 en complément, meilleure absorption et fabriqué en France 10 mlAvec vitamine K
Vitamine D3 D.PLANTES→ EN SPRAY1000 UI / pulvérisation Vitamine d3 pulvérisation bouche 1000UI à 2000UI, issue du lichen boréal, complément alimentaire idéal pour ceux ayant une carence en vitamine D à corriger 20 mlAbsorption rapide
(idéal en déplacement)

Important : pour commencer, ce classement est personnel, et ne reflète pas forcément pas l’avis de tous. Il ne se veut évidemment ni complet, ni exhaustif. Aussi, aucun complément alimentaire ne devrait être pris sans en avoir préalablement parlé avec son médecin. C’est pourquoi, je vous recommande vivement de voir votre médecin avant toute prise de vitamine D3. Car il peut y avoir des contre-indications pour vous. Qui plus est, toute carence avérée pourrait être issue d’une alimentation inadéquate, ou d’un manque d’exposition au soleil. Du coup, n’achetez jamais le moindre produit avant d’avoir consulté votre médecin, quand bien même cela vous semblerait être une bonne idée !

1 – La meilleure vitamine d3 BIO

Vitamine d3 NUTRI&CO : la meilleure vitamine d3 naturelle avec huile de colza BIO, en flacon gouttes et vegan

Prix : €

À la recherche d’une vitamine D bio et naturelle, issue du lichen boréal et enrichie en huile de colza BIO ? Alors vous êtes au bon endroit ! Car c’est exactement ce que nous propose NUTRI&CO, au travers de sa vitamine D3 végétale, dosée à 1000UI par gouttes. De quoi refaire le plein de vitamine D efficacement, en cas de carence !

D’ailleurs, au passage, pas moins de 80% d’entre nous ont une insuffisance en vitamine D selon Santé Publique France (2), alors que cette vitamine est une des pierres angulaires de notre système immunitaire, et de notre « santé osseuse », si je puis dire. C’est pourquoi il est si important de rééquilibrer son alimentation et de bien s’exposer au soleil, pour avoir des taux les plus proches possibles de la normale, et, en cas d’insuffisance de vitamine D persistante, de compléter ces apports avec des compléments alimentaires.

Et pour refaire le plein, quoi de mieux que la vitamine D3, aussi appelée cholécalciférol ? Car c’est certainement l’une des formes de vitamine D les plus efficaces qui soit, connue à ce jour. Mais ici, il ne s’agit pas de vitamine D3 d’origine animale (extraite de la lanoline, issue de la laine du mouton), mais bien de vitamine D3 végétale, issue du lichen boréal (végétal). De quoi ravir tous les végétariens, et vegans !

C’est ainsi que nous retrouvons dans la composition :

  • du lichen boréal : provenant de Scandinavie, d’Irlande, ou du Canada
  • de l’huile de colza BIO (extra-vierge) : extraite dans la région de Nîmes, en France donc (et au passage, c’est cette huile qui permet une meilleure absorption de la vitamine D3 par l’organisme)

Le tout prend place dans un flacon doseur, dont chaque goutte équivaut à 1000UI (soit 25 µg) de vitamine D3. En sachant que l’ANSES (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) fixe une limite à 2000UI par jour (soit 50 µg), pour éviter tout surdosage (1). On est donc tranquille, de ce point de vue là ! Du reste, le flacon en lui-même fait 15 ml, et permet d’en retirer environ 335 gouttes. Du coup, un flacon permet de tenir plus de 5 mois, même en utilisation quotidienne ! De quoi couvrir nos besoins complémentaires en vitamine D3, sur la majeure partie de l’année où nous manquons de soleil 😉

Le saviez-vous ? Le lichen est un végétal unique en son genre. Il est en fait la résultante de l’association symbiotique d’une variété d’algue avec un champignon. De cette union naturelle « naît » une abondance de vitamine D3, dont la teneur est bien supérieure à celle qu’on peut retrouver dans d’autres végétaux. C’est ce qui fait du lichen le végétal idéal pour supplanter toutes ces sources animales de vitamine D3, dont on croyait jusqu’à peu qu’elles étaient les seules possibles, et viables !

AVANTAGES
  • Vitamine D3 naturelle (extraite de lichen boréal)
  • Absorption optimale, du fait que cette D3 est contenue dans un corps gras (ici, de l’huile de colza extra-vierge BIO, pressée à froid)
  • Dosée à 1000UI par goutte
  • Flacon de 15 ml, donnant environ 335 gouttes
  • Idéal pour toutes les personnes carencées en vitamine D, malgré une bonne alimentation, et faute d’apports solaires suffisants
  • Composition très claire, et particulièrement saine (dont de l’huile vierge de colza, à 96% issue de l’agriculture biologique)
  • Origine des ingrédients clairement spécifiée (Canada, Scandinavie, ou Irlande, pour le lichen boréal, d’où est extrait la vitamine D3)
  • Pour toute la famille, dès l’âge de 4 ans (seulement après consultation médicale, et avec accord du médecin)
  • Aucun actif d’origine animale (pas de D3 issue de la lanoline)
  • Produit certifié, et transparent au niveau de la composition et l’origine de ses ingrédients (cholécalciférol, huile de colza BIO)
  • Permet de couvrir 5 à 10 mois d’utilisation (selon si vous prenez 1000UI ou 2000UI quotidiennement, c’est à dire 1 ou 2 gouttes par jour)
  • Produit convenant aux végétariens et vegans
  • Sans OGM, ni gluten, ni additifs de synthèse, ni gélatine, ni excipients
  • Extrêmement bien noté par les internautes
  • Très bon rapport qualité prix, compte tenu de la qualité des ingrédients !
INCONVÉNIENTS
  • Attention : dosage pas forcément régulier, suivant comment on remue le flacon (car la vitamine D3 est mélangée à de l’huile BIO, ici)
  • Le goût n’est pas terrible en soi, si vous êtes sensible 😉
  • Comment souvent : le petit drapeau français présent sur le flacon peut être trompeur. Car l’ingrédient principal, la D3, ne vient pas de France. Mais bien sûr, cela n’enlève rien à la qualité du produit !

Résumé et Avis (complément vitamine D bio et naturelle 1000 UI de chez NUTRI&CO)

Si vous étiez à la recherche d’une vitamine D3 naturelle, enveloppée d’huile de colza BIO extra-vierge pour en améliorer l’absorption, alors vous aimerez à coup sûr ce complément alimentaire de chez NUTRI&CO. Car il a vraiment tout pour plaire : de la D3 végétale (issue du lichen boréal), de l’huile bio pour potentialiser son action, et un flacon goutte permettant de tenir 5 à 10 mois, selon le dosage souhaité (1000 à 2000 UI par jour). De quoi donc pouvoir refaire le plein de vitamine D efficacement, lorsque nos apports via l’alimentation et le soleil font défaut !

2 – La meilleure vitamine d3 VEGETALE

Vitamine d3 NUTRIVITA : la meilleure vitamine d3 végétale 100%, issue du lichen, biodisponible et made in France !

Prix : €€

Envie de faire le plein de vitamine D, mais sans prendre le moindre produit d’origine animal ? Alors rien de tel que cette vitamine D3 végétale de chez NUTRIVITA, extraite du lichen ! D’autant plus qu’il s’agit là d’un produit conçu et fabriqué en France, ce qui est, selon moi, bien plus rassurant que d’autres formules, provenant d’on ne sait où ! Ce n’est donc pas si étonnant de voir que cette vitamine D3 naturelle soit si bien notée, et tant appréciée des internautes ! Mais trêve de compliments, et voyons là plus en détail 😉

Tout d’abord, jetons un coup d’œil sur le dosage de ces vitamines ! Ici, chaque gélule apporte 1000 UI (25 µg) de vitamine D3, soit, à raison de 2 gélules par jour, la meilleure dose qui soit pour refaire le plein rapidement en vitamine D. Et ce, sans risque de surdosage ! Et au passage, oui, il s’agit bien de D3 en gélules, et non sous forme liquide huileux. Et c’est en fait le second gros avantage de ce complément alimentaire, par rapport aux autres. Car contrairement à toutes les formes de vitamine D3 huileuses, dont la concentration peut varier de manière conséquente d’une goutte à l’autre, chaque gélule délivrera ici exactement 1000 UI de vitamine D3, ce qui évite ainsi tout risque de sous-dosage ou surdosage involontaire, notamment préjudiciable aux enfants ! Qui plus est, niveau goût, c’est bien plus agréable à avaler 😉

Avec 1 flacon de chez NUTRIVITA, il y a aura de quoi faire 2 à 4 mois de cure de vitamine D, selon si vous prenez :

  • 1 gélule par jour : apportant 1000UI de vitamine D3 (soit 25 µg). Ainsi, vous aurez suffisamment de gélules pour tenir 4 mois.
  • 2 gélules par jour : apportant 2000UI de vitamine D3 (soit 50 µg), ce qui est la dose à ne pas dépasser au quotidien (1), pour éviter tout risque de surdosage. Dans ces conditions, vous aurez suffisamment de gélules pour faire 2 mois de cure, en prise régulière !

Mais ce qui rend encore plus attrayant ce produit, c’est qu’il est composé de vitamine D3 naturelle, c’est à dire extraite du lichen (issu du monde végétal), et non de la lanoline (qui elle, est issue du monde animal). C’est pourquoi cette vitamine D3 végétale (le cholécalciférol) est tant recherchée de nos jours, notamment par tous les vegans, et végétariens.

Par ailleurs, ce complément alimentaire est fabriqué en France, selon des normes strictes, ce qui peut que nous conforter davantage, quant à la qualité certaine de ce que nous avalons ! D’ailleurs, cette vitamine D3 vegan est garantie sans gluten, sans OGM, sans stéarate de magnésium, sans dioxyde de titane, et sans allergènes. En bref, un produit bien plus sûr que d’autres, dont les ingrédients ne sont pas toujours clairement établis !

Enfin, comme toujours : n’oubliez pas de consulter votre médecin avant toute prise de compléments alimentaires, quels qu’ils soient, afin de vous assurer qu’il n’y ait aucune contre-indication pour vous. Par ailleurs, souvenez-vous bien qu’avant toute prise de vitamine D, vous devriez vous assurer d’avoir une alimentation bien équilibrée, et d’être suffisamment exposé au soleil, mais sans excès, bien sûr !

AVANTAGES
  • Vitamine D3 végétale
  • Idéale pour tous ceux qui ne veulent prendre aucun ingrédient d’origine animal (ici, la D3 étant 100% végétale, extraite du lichen !)
  • Dosage précis, et toujours régulier (chaque gélule apportant 1000 UI de cholécalciférol, ni plus, ni moins !)
  • Formule sèche, bien plus précise que les autres, mais aussi, bien plus agréable à avaler que toutes ces formules huileuses !
  • Suffisant pour faire une cure de 2 à 4 mois, selon si l’on prend 1 ou 2 gélules par jour (1000UI ou 2000UI)
  • Complément garanti sans OGM, ni gluten, ni allergènes, ni dioxyde de titane, ni stéarate de magnésium
  • Fabriqué en France !
  • Parfait pour refaire le plein de vitamine D, en cas d’ensoleillement insuffisant, et malgré une alimentation saine et équilibrée
  • Idéal pour les vegans et végétariens
  • Flacon facile à transporter, contrairement aux formes huileuses, qui peuvent « fuir en cours de route »
  • Pas de mauvais goût !
  • Super bien noté par les internautes
  • Excellent rapport qualité prix !
INCONVÉNIENTS
  • La contrepartie de cette formule sèche est justement de ne pas pouvoir bénéficier des avantages qu’apporte l’huile. Il faudra donc toujours prendre ces gélules pendant un repas, et si possible, riche en lipides.

Résumé et Avis (complément vitamine D végétale 2000 UI de chez NUTRIVITA)

Si vous cherchiez une vitamine D3 vegan, 100% végétale, non huileuse, et de qualité française, alors cette vitamine D3 végétale de chez NUTRIVITA vous plaira très certainement ! Car ici, aucune lanoline, issue du monde animal, mais du cholécalciférol (D3), extrait du lichen. Qui plus est, il ne s’agit pas là d’un produit fabriqué « loin de chez nous », mais bien d’un produit Made In France ! Du coup, on ne peut qu’être rassuré sur le fait que tout un tas de contrôles stricts ont été effectués dessus. Outre cela, c’est sa « forme sèche » qui est intéressante ici, car celle-ci assure un dosage précis et régulier en vitamine D3 (alors que les formes liquides huileuses délivrent des quantités assez aléatoires, selon comment s’est mélangé le tout à l’intérieur). Qui plus est, pas de problème de mauvais goût ici, avec cette « vitamine D3 sèche » ! Du reste, rien à redire non plus au niveau du prix, qui est franchement ultra compétitif !

3 – La meilleure vitamine d3 K2

Vitamine d3 NUTRIMEA : la meilleure vitamine d3 avec K2 MK7 et huile d’olive BIO, fabriqué en France et Vegan

Prix : €€

Que diriez vous d’une vitamine D3 végétale, associée à de la vitamine K2, pour soutenir davantage votre corps ? C’est en tout cas ce que nous propose NUTRIMEA, au travers de sa vitamine D enrichie en K2 mk7 ! De plus, il s’agit ici d’une forme huileuse, favorisant donc une absorption de la vitamine D3 par l’organisme. Et qui plus est, tout ceci est fabriqué en France. Alors que demander de mieux ?

Mais avant d’aller plus loin, voyons avant tout de quoi est composée cette vitamine D :

  • de la vitamine D3, issue du lichen (qui est un végétal, donc rien venant du monde animal)
  • de la vitamine K2, extraite du soja
  • de l’huile d’olive BIO, pour assurer une assimilation optimale du cholécalciférol (D3)

Bien évidemment, cette vitamine D3 vegan prend place dans un flacon de couleur ambrée, afin que son contenu ne puisse être altéré par les rayons UV du soleil ! Ce flacon permet de distribuer ces vitamines en format « goutte à goutte », selon ses besoins. À ce sujet, il faut savoir que :

  • 1 goutte donne 333 UI de vitamine D3, soit environ 8 µg de cholécalciférol (D3).
  • 3 gouttes donnent 1000UI (c’est la dose « classique » qu’on retrouve un peu partout), soit environ 25 µg de vitamine D3 par jour.
  • et 6 gouttes donneraient 2000UI (50 µg), soit la dose maxi de vitamine D3 que l’on peut prendre, sans risque de surdosage (1). Ici toutefois, comme la vitamine D3 n’est pas seule, il convient avant tout de consulter son médecin, et de bien respecter la dose maxi indiquée par le fabriquant, soit 3 gouttes par jour maximum.

Et comme toujours, avec NUTRIMEA, on est en présence d’un produit conçu en France, soumis à des contrôles stricts, notamment au niveau de la qualité. Ainsi, l’origine des ingrédients est parfaitement tracée, afin d’assurer un niveau de qualité et de respect de l’environnement optimal. D’ailleurs cette vitamine D3 bio est : sans OGM, sans stéarate, sans gluten, et sans excipient d’origine synthétique ou chimique. De plus, tout est certifié HACCP, BPF, et ISO 22000. En bref, une fabrication française, avec des contrôles stricts sur la qualité, qui ne peuvent que nous rassurer !

Le saviez-vous ? Beaucoup de gens ignorent le rôle essentiel de la vitamine D. En fait, à proprement parler, la vitamine D n’a pas « un rôle principal », mais plusieurs rôles importants. Pour en citer quelques-uns, il faut savoir que la vitamine D contribue à l’absorption du calcium (d’où certains cas d’ostéoporose, en cas de carence), au maintien de la fonction musculaire, au système immunitaire, à la santé des dents, à l’état des os, … et j’en passe ! C’est dire si la vitamine D est si importante pour nous, et au combien vitale pour notre organisme. C’est pourquoi il est impératif d’assurer un apport suffisant de vitamine D, aussi bien au niveau de son alimentation, que de son exposition au soleil. Et bien évidemment, en cas de carence avérée, de corriger rapidement tout déficit, en faisant une bonne cure de vitamine D3, par exemple 😉

AVANTAGES
  • Vitamine D3 associée à de la vitamine K2 MK7
  • Vitamines enrichies en huile d’olive BIO, pour assurer une meilleure absorption encore
  • Des ingrédients d’origine naturelle : du lichen (qui donne la D3 cholécalciférol), du colza (d’où est extraite la K2), et de l’huile d’olive extra vierge
  • Produit fabriqué en France (sous contrôles stricts, en terme de qualité)
  • Flacon ambré, pour préserver les vitamines des rayons UV
  • Sans gluten, ni lactose
  • Flacon de 10ml (soit l’équivalent de 200 gouttes)
  • Permet 2 mois de cure, si vous prenez 3 gouttes par jour. À ce dosage, vous recevrez au quotidien 25 µg de vitamine D3 (1000UI), et 50 µg de vitamine K2, par jour.
  • Idéal pour les vegan et végétariens, recherchant des vitamines d’origine naturelle
  • Forme huileuse, potentiellement plus efficace que les formes sèches
  • Dosage facile à faire, avec le flacon compte gouttes
  • Facile à ingérer (contrairement à certaines gélules, qui sont trop grosses, ou pouvant « coller » au palais)
  • Parfait pour corriger ses carences en vitamine D, lorsque l’alimentation et l’exposition au soleil ne suffisent pas
  • Très bien noté par les internautes !
INCONVÉNIENTS
  • Attention : la vitamine K2 rajoutée ici est incompatible avec la prise de traitement anticoagulant (d’où l’absolue nécessité de toujours consulter son médecin avant tout, et ce, quelque soit le complément alimentaire)
  • Flacon un peu petit, je trouve, car il ne couvre que 2 mois de cure, à raison de 1000UI de vitamine D3 par jour
  • Là encore, la mention « fabriqué en france » peut être quelque peu trompeuse, car cela ne veut pas dire pour autant que les ingrédients sont « cultivés » en France
  • Goût pas terrible !
  • Dosage imprécis, suivant comment se mélangent l’huile et les vitamines à l’intérieur du flacon

Résumé et Avis (complément vitamine D k2 mk7 de chez NUTRIMEA)

Si vous recherchiez une vitamine D3 enrichie en vitamine K2 mk7, et en huile d’olive BIO pour en améliorer l’absorption, alors vous ne vous pouvez pas tomber mieux ! Car cette formule de chez NUTRIMEA contient tout cela, et d’origine végétale, bien sûr ! Qui plus est, tout ceci est disponible dans un flacon compte gouttes, permettant de doser ses vitamines selon ses besoins. C’est d’ailleurs ce que j’ai fortement apprécié ici : le fait de pouvoir prendre plus ou moins de gouttes de vitamine D3 naturelle, plutôt qu’une dose fixe et potentiellement trop importante pour soi. Qui plus est, le fait que tout ça soit fabriqué en France, avec des contrôles stricts et poussés (certification BPF, ISO 22000, et HACCP), ne fait que conforter le fait que ces vitamines sont vraiment qualitatives. Du coup, que rêver de mieux pour faire le plein de vitamine D sereinement, en cas de carence avérée ?

4 – La meilleure vitamine d3 SPRAY

Vitamine d3 D.PLANTES : la meilleure vitamine d3 en spray 1000 UI, issu du lichen boréal, à pulvériser dans la bouche, pour une absorption facile et rapide

Prix : €€€

Et si je vous disais qu’il était possible de prendre de la vitamine D3 de n’importe où, et en toute simplicité ? C’est en tout cas ce que nous propose D’PLANTES ici, avec un spray à la vitamine D3, permettant de pouvoir prendre ses vitamines même en déplacement ou en voyage ! Et bien sûr ici, il s’agit de vitamine D3 végétale, et non animale, car extrait du lichen boréal, et non de la lanoline ! Alors que demander de mieux ?

Au niveau du dosage, rien de plus simple également ! Car 1 pulvérisation = 1000 UI (soit 25 µg de cholécalciférol). Et comme le flacon permet de faire environ 133 pulvérisations, c’est :

  • suffisant pour faire une cure de 4 mois « classique », à raison de 1 pulvérisation par jour (soit 1000UI de vitamine D3 par jour)
  • suffisant pour faire une cure de 2 mois plus « intensive », à raison de 2 pulvérisation par jour. Ceci correspond à 2000UI de vitamine D3 par jour, ce qui est la dose maximale à ne pas dépasser, afin d’éviter tout surdosage (1). Par contre, chaque dosage étant fonction de l’âge et de l’état de santé de chacun, seul votre médecin saura vous dire si telle ou telle dose de vitamine D est appropriée ou non, et s’il n’y a aucune contre indication pour vous.

Ce spray vitamine D3 est donc le moyen idéal de faire le plein de vitamine lorsqu’on est en mode « nomade », donc lorsqu’on est souvent en déplacement. De plus, il s’agit là d’une forme huileuse, et non sèche, qui est donc bien mieux absorbée par l’organisme, en l’absence de repas riche en lipides.

Au niveau de la qualité du produit en lui même, rien à redire non plus ! Car il s’agit d’une vitamine D3 végétale sans colorant, ni additifs, ni conservateur, et sans agent de texture. En bref, un produit vraiment sain ! D’autant plus que la vitamine D3 présente ici (le cholécalciférol) est issue du lichen boréal, qui fait partie du monde végétal (puisqu’il s’agit d’un champignon, symbiotiquement associé à un certain type d’algue !).

Le saviez-vous ? Près de 80% des français présenteraient une insuffisance en vitamine D. C’est ce qui ressort d’une étude de l’institut de veille sanitaire publiée en 2012 (2). Parmi les facteurs « responsables » de carences, on retrouve notamment : la sédentarité, le manque d’activité physique, le fait d’habiter une zone à faible ensoleillement, et le manque de vacances. Ce qui veut donc dire que la modification de certaines de nos habitudes de vie, ainsi que la pratique d’activité physique, pourraient permettre de réduire ce déficit en vitamine D, et donc, limiter nos besoins de nous complémenter en vitamine D3 !

AVANTAGES
  • Vitamine D3 en spray (très pratique)
  • Super simple d’utilisation : 1 pulvérisation = 1000UI (25 µg de D3)
  • À pulvériser directement dans la bouche, ce qui est sympa !
  • Pour toute la famille, et enfants dès 3 ans, avec accord du médecin bien entendu
  • Idéal pour ceux qui sont souvent en déplacement
  • Ingestion optimale (forme huileuse, à base d’huile de colza vierge)
  • Produit sans colorant, sans conservateurs, sans additif, et sans agent de texture
  • Issue du lichen boréal (il s’agit donc bien d’une vitamine d3 VEGETALE
  • Flacon ambré, pour limiter la dégradation du cholécalciférol, face aux rayons UV du soleil
  • En complément, pour un système immunitaire et une santé osseuse soutenus
  • Flacon de 20 ml (soit environ 133 pulvérisations) : de quoi faire une cure jusqu’à 4 mois, sans problème !
  • Conçu par un laboratoire français, reconnu pour la qualité de ses produits
  • Particulièrement bien noté par les internautes
  • Super rapport qualité prix !
INCONVÉNIENTS
  • Dosage moins précis que la vitamine D3 sous forme sèche
  • Le goût peut déranger certains, comme toujours, puisqu’il s’agit d’une forme « huileuse » (conçue pour être mieux absorbée)

Résumé et Avis (complément vitamine D spray pulvérisateur 1000UI de chez DES PLANTES)

Si vous voulez faire le plein de vitamine D en toute simplicité, rien de tel que cette vitamine D3 en spray de chez DPLANTES ! Car quoi de plus simple qu’un spray, à pulvériser directement dans sa bouche ? C’est d’ailleurs l’idéal si vous êtes nomade, et donc, souvent en déplacement. Car 1 pulvérisation suffit pour recevoir 1000UI de cholécalciférol (D3), ce qui est super simple et rapide à faire, au quotidien ! Par ailleurs, on ne peut qu’apprécier la saine composition de cette vitamine D3 végétale, qui est particulièrement claire. En somme, c’est le genre de produit idéal pour remonter efficacement son taux de vitamine D, lorsque son apport dans l’alimentation et le soleil font défaut !

D3 vitamine végétale à huile de colza BIO, extraite du lichen boréal, flacon 1000 ou 2000UI par jour, fabriqué en France pour immunité, os, et muscles

Comment choisir son complément en vitamine D3 – Guide d’achat

Choisir sa vitamine D3 relève parfois du parcours du combattant, tant il y a d’offres sur internet ! Aussi, afin d’y voir plus clair, je vous ai listé ci-après plusieurs points importants, qu’il conviendra à minima de prendre en considération, afin d’espérer faire le meilleur choix possible. Bien sûr, comme nous avons tous des besoins, santés, sensibilités, et budgets différents, à chacun de considérer ce qui compte à ses yeux, et de compléter ces infos si elles ne sont pas suffisantes pour soi !

Lire aussi : les meilleurs suppléments en magnésium, pour faire le plein efficacement, en cas de carence avérée, à combler rapidement !

Forme sèche ou huileuse ?

Si vous jetez un coup d’œil rapide sur un peu tout ce qui se vend sur internet, vous remarquerez qu’il existe globalement 2 catégories de vitamines D3, bien distinctes :

  • les vitamines D3 sèches (en comprimé ou gélule) :
    • avantages : elles sont pratiques à avaler (sans mauvais goût), faciles à transporter (car non liquides), et vraiment précises dans leur dosage (chaque gélule ou comprimé délivrant une quantité précise de vitamine D3).
    • inconvénients : elles sont généralement moins bien absorbées par l’organisme que les formes huileuses, à moins de les prendre à l’occasion d’un repas riches en lipide !
  • les vitamines D3 liquides (en flacon gouttes, pipette, spray, ou ampoule) :
    • avantages : elles sont conçues pour une absorption optimale (de part la présence d’huile, la plupart du temps). Bien évidemment, elles seront encore plus efficaces si prises lors d’un repas. À noter qu’il existe « depuis peu » du cholécalciférol en spray, ce qui facilite grandement la prise des vitamines, lorsqu’on est en déplacement.
    • inconvénients : leurs goûts ou textures peuvent déranger certains. Par ailleurs, hormis les ampoules, leurs dosages restent peu précis, du fait qu’on prend tous les jours « un peu » de ce mélange d’huile et de vitamines (et il suffirait que le flacon ne soit pas suffisamment bien mélangé ou agité, pour que les vitamines délivrées soient pauvres en vitamine D3, ou carrément trop riches, et donc en excès).

Du coup, selon si vous recherchez plutôt la précision d’un dosage régulier, ou d’une assimilation au top, votre choix pourrait pencher vers l’une ou l’autre de ces solutions (liquides ou sèches). Mais dans l’absolu, dites vous que chacune des versions n’est pas meilleure ou pire en soi. Par contre, quelque soit le choix que vous ferez, préférez prendre ces vitamines à l’occasion d’un repas, afin d’en potentialiser l’absorption (encore mieux si votre repas est riche en lipides).

Pour ma part, j’aurais tendance à préférer les formes huileuses, du simple fait qu’elles pénètrent mieux l’organisme, et que j’avais un besoin important à combler. Qui plus est, la solution en spray, proposée par certains fabriquant comme DPLANTES, est hyper pratique à utiliser, lorsqu’on est en déplacement ! Mais au final, comme vous l’aurez compris, tout est affaire de goût et de croyance, car cela varie d’une personne à l’autre, tout comme le potentiel assimilatif de chacun, en fonction de sa santé, et de ses apports divers. Du coup, à vous de faire votre choix 😉

Avec ou sans Vitamine K2 mk7 ?

Voilà bien une question qui revient souvent, depuis que sont apparus les compléments vitamine D3 « enrichis » en vitamine K2 ! Mais pour se faire une première idée de la chose, il faut tout d’abord bien comprendre le rôle présumé de la K2, avant d’acheter quoi que ce soit.

Pour faire simple : la vitamine K2, combinée à la vitamine D3, aurait un effet synergique sur le maintien de la santé des os, comme le suggérait une étude de Michał Karpiński, publiée 2017 (3), et de la santé cardiovasculaire, d’après une autre étude, d’Adriana J van Ballegooijen, également parue en 2017 (4).

Par ailleurs, la vitamine K2 aiderait à favoriser l’accumulation du calcium dans les os, ainsi que dans les dents. Elle semblerait même empêcher le calcium de s’accumuler dans les tissus mous, tels que les vaisseaux sanguins. En bref, tout cela semble idéal ! Mais pour l’heure, il semble manquer de suffisamment de données pour statuer sur la réelle efficacité de la vitamine K2, combinée à la vitamine D3.

Perso, je préfère prendre la vitamine D3 séparément de la vitamine K2, car les besoins au niveau de l’un, peuvent être différents au niveau de l’autre. En bref, par exemple : on peut très bien manquer de D3, sans toutefois manquer de K2 ! Alors pourquoi surcharger son organisme ?

C’est pourquoi je pense qu’il est mieux de prendre ces vitamines séparément, lorsqu’on en a besoin. Bien sûr, c’est avec votre médecin qu’il conviendra de voir tout ça, avant toute chose, car lui seul peut vous donner un avis personnel sur la question, et en ce qui vous concerne tout particulièrement. Mais dans tous les cas : n’achetez rien qui ne soit validé par lui, et conseillé pour vous, notamment en fonction de votre état de santé, de votre alimentation, et de votre « prise de soleil » au quotidien !

400 UI, 600 UI, 1000 UI, 2000 UI, … quel dosage choisir ?

Quand on regarde tous les dosages qui existent en complément de vitamine D3, on s’aperçoit qu’on trouve un peu de tout, et à tous les prix ! Difficile donc, de s’y retrouver ! Pourtant, une seule chose compte : de combien avez-vous réellement besoin chaque jour ?

En fait, vous l’avez peut-être deviné, personne ne peut précisément répondre à cette question. Et ce, tout simplement parce que nos apports varient eux-aussi chaque jour, de par notre alimentation, et notre exposition au soleil. En fait, même si on pouvait savoir de quelle quantité de vitamine D on aurait besoin à « un instant t », le fait de manger et d’être plus ou moins exposé au soleil fera que notre besoin de vitamine D sera plus ou moins important. C’est pourquoi il faut toujours consulter son médecin avant tout achat de vitamine D3, car en fonction de votre taux actuel, de votre mode de vie, de votre état de santé, et de vos carences, lui seul saura vous dire ce qui est bon pour vous.

Par contre, une chose est sûr :

  • lorsqu’on a un produit « peu dosé » en D3 (200UI, 333UI, 400UI, 600UI, …) : on peut « facilement » adapter sa prise à ses besoins. Car on peut par exemple prendre seulement 600 UI en été, si l’on a peu de carence en cholécalciférol, et augmenter à 2000 UI en hiver, lorsque les apports solaires font défaut.
  • lorsqu’on a un produit « hautement dosé » en D3 (comme 1000UI ou 2000UI) : dans ce cas, on peut remonter efficacement et « rapidement » toute carence en vitamine D. Par contre, il n’est pas possible de prendre moins de 1000UI à chaque prise. Toutefois, on peut artificiellement moyenner à la baisse sa prise de vitamine D3, en la prenant seulement 1 jour sur 2, ou de manière plus étalée encore. Mais ce peut être difficile à mettre en œuvre, car il faudra bien noter chaque jour ses prises, et ne pas se mélanger les pinceaux !

Du coup, si je devais résumer : consultez toujours votre médecin en premier, pour savoir quelle dose serait la plus adaptée à vous. Ensuite seulement, achetez une vitamine D3 qui puisse répondre parfaitement à vos besoins, en respectant scrupuleusement les consignes de votre médecin concernant la prise ! Car, comme toujours : dites-vous bien que si une chose peut être bonne pour la santé, elle n’en demeure pas moins potentiellement nocive, si prise en excès ! Donc pas de bêtises, ni précipitation !

Origine des ingrédients et traçabilité

S’il y a bien une chose que vous devriez également regarder, si vous êtes attaché à la qualité des ingrédients que vous ingérez, c’est bien l’origine et la provenance de la vitamine D3 (cholécalciférol), que vous envisagez d’acheter. D’ailleurs, si vous y regardez de près, vous verrez deux classes de fabricants :

  • ceux qui indiquent clairement d’où vient leur vitamine D3 (lieu d’exploitation, méthode d’extraction, …)
  • et ceux qui ne disent rien, quant à l’origine des ingrédients figurant dans leurs produits

Bien sûr, ce n’est pas parce qu’on ne trouverait aucune info immédiate quant à l’origine des ingrédients, qu’il s’agirait pour autant d’un mauvais produit. Toutefois, il serait bien compréhensible d’avoir plus confiance en un fabricant qui indique clairement et par écrit, l’origine même des ingrédients qu’il utilise (ou tout du moins, à minima, des principaux actifs).

Pour vous prendre un exemple, voici ce que j’ai pu trouver sur la vitamine D3 bio que je vous ai présenté en haut, de chez NUTRI&CO. Le fabricant indique clairement :

  • que le lichen boréal qu’il utilise provient du Canada, d’Irlande ou de Scandinavie
  • que son extraction est réalisée à Nottingham (en Angleterre), donc pas très loin de chez nous
  • que l’huile de colza BIO, ajoutée pour une meilleure assimilation, est extraite dans la région de Nîmes, par une entreprise familiale (à Saint-Gilles)
  • et que le mélange est réalisé en France, par le laboratoire Phytéo

Encore une fois, je ne dis pas que cela veut dire que ce type de produit est meilleur qu’un autre, mais qu’en tout cas, sur ce point, avoir une traçabilité des ingrédients est un facteur bien plus rassurant que de ne rien savoir, lorsqu’on ne souhaite pas avaler n’importe quoi !

Nota : j’en profite pour attirer votre attention sur un point particulier. Ce n’est pas parce que vous verrez écrit « Made In France » ou « Fabriqué en France », que les ingrédients utilisés seront pour autant cultivés en France, à proprement parler. Car, comme vous vous en doutez, c’est souvent la « transformation finale » qui est réalisée en France dans ce cas, et cela ne veut donc pas nécessairement dire que les ingrédients ont été produits en france. Ne vous laissez donc pas abuser par ces mentions, qui peuvent parfois agir en trompe l’œil. Cela étant dit, savoir qu’un produit est fabriqué en France dénote un certain gage de qualité, car les contrôles stricts pratiqués chez nous vont en ce sens. Et on ne peut pas en dire autant, quant à ce qui est fabriqué à l’étranger !

Appellations, Normes, Certifications (Vegan, ISO 22000, HACCP, BPF, …)

Autre point important, lorsqu’on cherche à avoir de la vitamine D3 de qualité : les appellations et certifications qu’ont ce produit ou l’entreprise qui l’a fabriqué !

Je vous rassure de suite, je ne vais pas vous noyer d’infos techniques ! Sachez simplement que certaines certifications témoignent du sérieux des contrôles qui sont effectués sur les produits, ou la société qui les conçoit. On trouve ainsi :

  • Vegan : cela signifie qu’il n’y a aucun ingrédient d’origine animale dans le produit final (ni aucune autre substance, d’ailleurs, ayant fait appel à des techniques d’origine animale, ou testé sur eux).
  • La norme ISO 22000 : il s’agit d’une norme internationale, applicable à tous les organismes de la filière agroalimentaire, et qui, en quelque sorte, donne un modèle à suivre vis à vis de la sécurité des produits fabriqués, et du bien-être des consommateurs.
  • HACCP (« Hazard Analysis Critical Control Point ») : il s’agit là d’une méthode de maîtrise de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires, dont les objectifs sont la prévention et l’élimination de tout danger biologique, physique, chimique, et allergène, qui n’aurait pas un niveau acceptable.
  • BPF (« Bonnes Pratiques de Fabrication ») : il s’agit en quelque sorte d’une forme « d’assurance qualité », garantissant que les produits sont fabriqués et contrôlés de manière particulière, adaptée à l’utilisation du produit final.

Et ce ne sont là que quelques appellations, certifications, ou normes, car il y en a bien d’autres !

Le saviez-vous ? Certaines vitamines D3 sont qualifiées de BIO par les vendeurs. Or, ne vous méprenez pas sur ce point. Car cela ne signifie pas que le produit est bio en lui-même, mais plutôt qu’il contient un produit BIO, en dehors de la vitamine D3. Généralement, il s’agira d’huile de colza bio, ou huile d’olive bio, dont la présence favorise l’absorption de la cholécalciférol par l’organisme. En soit, ce n’est donc pas le produit global qui est BIO, mais seulement l’un de ses constituants !

Colorants, additifs, conservateurs, … : attention aux substances rajoutées

À chaque fois que vous envisagez d’acheter tel ou tel produit « alimentaire », qu’il s’agisse de vitamine D3 ou d’autre chose, n’hésitez jamais à jeter un coup d’œil sur tout ce qui est « écrit en petit », au niveau des ingrédients composant celui-ci. Car dans les détails se cache parfois le « diable » !

D’ailleurs, clairement, il y a de plus en plus de controverses au sujets d’additifs de synthèse, de conservateurs en tout genre, et de colorants chimiques. Et fort probablement, vous ne voudriez peut-être pas vous y exposer. C’est pourquoi, dans ce cas, vous devrez scruter attentivement la composition de chaque produit que vous envisagez d’acheter, afin de voir s’ils ne contiennent pas le moindre élément que vous ne souhaiteriez pas ingérer. Malheureusement ici, personne ne peut faire cela à votre place, c’est pourquoi il est important que vous le fassiez vous-même, si cela vous importe vraiment.

Petite astuce, pour faire simple et rapide : préférez toujours les produits comportant le moins d’ingrédients possible, afin de n’ingérer que le strict minimum, qu’une alimentation équilibrée n’arriverait pas à vous apporter efficacement. Et rien de plus ! Par exemple, si vous voulez de la vitamine D3 naturelle et rien d’autre : évitez tous les produits aromatisés, intégrant des conservateurs chimiques, ou incluant des additifs de synthèse, quels qu’ils soient ! En bref, visez la simplicité, et vous y verrez déjà plus clair 😉

Age minimal (vitamine D3 enfants)

Soyez extrêmement vigilant sur l’âge minimal requis, lors de la prise de tel ou tel complément alimentaire. Car les enfants ont des besoins propres à eux, et ceux-ci sont biens évidemment différents d’une personne adulte ou âgée. C’est pourquoi ils ne doivent pas prendre un dosage qui ne correspondrait pas à leur âge, ni à leur état de santé. C’est pourquoi une consultation médicale est indispensable avant tout.

Cela étant dit, quasiment tous les fabricants spécifient un âge minimum pour utiliser leur produit, vous permettant ainsi d’être en alerte. Pour autant, ce n’est qu’une indication parmi d’autre. En effet, seul le médecin traitant de votre enfant sera en mesure de dire quelle quantité votre enfant aura besoin, à quel rythme, de quelle manière, et sur combien de temps. N’oubliez donc jamais de le consulter, que ce soit au niveau de la vitamine D ou autre.

Cure de 2, 4, ou plusieurs mois de vitamine D3 ?

Dernière chose, tant qu’il j’y pense : n’achetez que ce dont vous avez besoin, mais en quantité suffisante. Aussi, faites bien attention aux dates de péremption des différentes vitamines D3 (cholécalciférol), si vous en achetez en lot (les formes « huileuses » allant moins loin que les formes « sèches », en gélule par exemple).

Bien sûr, les fabricants vous indiqueront toujours, de manière directe ou indirecte, combien de temps vous pourrez tenir avec un flacon. Mais suivant combien vous en consommerez à l’année, et en fonction des dates plus ou moins longues de péremption, il ne faudra pas en acheter de trop !

Remarque : faites bien attention à ne pas faire de surdosage en vitamine D l’été, car à ce moment précis de l’année, nos apports alimentaires sont largement complétés par l’exposition solaire, si le soleil est pris suffisamment. De même, n’achetez pas de complément vitamine D3, vitamine C naturelle, ou autre, sans prendre en compte tous vos différents apports, avec votre médecin !

D3 vitamine lichen végétal cure 4 mois 2000UI, made in France en boite 120 gélule, biodisponible pour soutenir système immunitaire, musculaire, et osseux

→ Quelles sont les sources naturelles de vitamine D ?


Eh oui… la vitamine D, ce n’est pas simplement une histoire d’exposition de sa peau au soleil (même si cela couvre en effet la plupart de nos besoins, en été !).

En fait, la vitamine D se retrouve naturellement dans plusieurs produits animaux (5), et certains produits végétaux (mais dans une moindre mesure). Au niveau du règne animal, on en trouve notamment dans (avec leurs teneurs approximatives et indicatives en vitamine D) :

  • les poissons gras, tels que le maquereau (7 µg / 100 g), le saumon (9 µg / 100 g), les sardines (12 µg / 100 g), le hareng (20 µg / 100 g)
  • le jaune d’œuf (environ 5 µg pour 100 g)
  • le beurre, la margarine, et les laitages entiers (environ 1 µg pour 100 ml de lait de vache)
  • et les abats (en particulier le foie)

Mais bien entendu, l’exposition au soleil reste l’un des moyens les plus efficaces pour que le corps produise de lui-même de la vitamine D, car, selon l’ANSES, en vous exposant seulement 15 à 20 minutes par jour au soleil, vous assurez un apport suffisant en vitamine D pour votre organisme quotidien (6). Pour rappel, dans ce cas, la vitamine D est produite naturellement par la peau, sous l’action des UVB du soleil (d’où la nécessité de ne pas trop mettre de crème solaire non plus l’été !).

On retrouve également de la vitamine D dans le monde végétal, comme dans (avec les teneurs en vitamine D indicatives, et approximatives) :

  • les avocats (5 µg / 100 g)
  • les champignons, tels que les cèpes, la morille, ou encore les champignons de Paris (jusqu’à environ 1 µg / 100 g)
  • et dans de nombreux fruits et légumes, mais avec une concentration généralement inférieure à 0,5 µg / 100g

Il existe bien évidemment d’autres sources naturelles de vitamine D, mais qui ne sont pas consommables directement. On les exploite donc de manière indirecte, pour pouvoir les assimiler ensuite. Au niveau de ces sources naturelles de vitamine D3 exploitées indirectement, on retrouve principalement :

  • la lanoline (d’origine animale) : c’était jusqu’à présent ce qu’on retrouvait le plus souvent en vente sur internet, lorsqu’on voulait acheter de la vitamine D3. Mais comme cette D3 était obtenue par irradiation de la lanoline (graisse présente dans la laine de mouton), l’exploitation animale qui pouvait en être faite derrière a clairement été pointée du doigt. C’est pourquoi il est intéressant aujourd’hui d’avoir enfin pu trouver une alternative végétale, ne nécessitant donc pas d’élevage d’animaux.
  • le lichen boréal (d’origine végétal) : il s’agit d’un champignon sauvage, mêlé à une certaine variété d’algue. De cette union résulte une production conséquente de vitamine D3, qui est désormais exploitée pour en faire des compléments alimentaires (comme ceux que je vous ai présenté plus haut).

Et comme il existe désormais une alternative végétale, viable, et efficace, pouvant se substituer à la vitamine D3 d’origine animale (issue de la lanoline), on aurait tort de s’en priver ! Car quand bien même cela coûterait un poil plus cher, quoi de plus éthique et respectueux de la condition animale, que de faire son plein de vitamine D en puisant uniquement dans le monde végétal ? Mais bien entendu, chacun est libre de faire comme il l’entend, selon sa culture et ses propres croyances 😉

D3 vitamine avec K2 mk7 végétal naturel pour soutenir système immunitaire, fabriqué en france en flacon goutte 10 ml pour dosage jour 1000UI

→ Combien prendre de D3 quotidiennement ?


Autant vous le dire de suite : très nombreux sont les avis, quant à la dose de vitamine D3 qu’il faut prendre chaque jour. Du coup, il est difficile de savoir quelle est la dose idéale, tant il y a d’avis partagés à ce sujet. Par contre, en France, l’Agence National de Sécurité Sanitaire (l’ANSES) a retenu certaines valeurs, qui fixe un cadre quant aux apports en vitamine D qui conviendraient (hors ensoleillement). Ainsi :

  • pour les nourrissons (de 0 à 1 an) : à voir avec le médecin (encadrement médical impératif)
  • pour les enfants en bas âge (de 1 à 3 ans) : à voir avec le médecin (encadrement médical impératif)
  • pour les autres enfants (de 4 à 18 ans) : à voir avec le médecin de famille
  • pour les adultes (plus de 19 ans) : la RNP est de 15 µg / jour, soit 600 UI (pour faire simple, cela revient à dire que si tous les adultes prenaient 15 µg de vitamine D par jour, au moins 97% d’entre eux auraient leur apport en vitamine D couverts).

Mais attention à ne pas mal interpréter tout cela. Car si je devais résumer, je dirais que :

  • Vous devez dans tous les cas consulter votre médecin afin de savoir si la prise de telle ou telle vitamine D ne serait pas contre indiquée pour vous.
  • Vous devez faire très attention à ne pas trop apporter de vitamine D à vos enfants, en pensant bien faire, car plusieurs cas sévères de surdosage ont été signalés, notamment en 2020 (7).
  • Dites vous ici que les apports en vitamine D ne se font pas qu’en complément alimentaire. Car notre alimentation, à proprement parler, apporte elle aussi un certain pourcentage de cette vitamine D (en sachant qu’on ne comptabilise pas les apports de vitamine D fabriqués par le corps, sous l’effet de l’exposition de la peau aux UVB du soleil).

À présent, sachez qu’il ne s’agit ici que d’une dose quotidienne « indicative », qui est d’ailleurs régulièrement revue. Bien évidemment, il ne s’agit pas de la dose maximale que l’on peut ingérer sans risque (comme nous allons le voir juste en dessous), mais bien la dose recommandée pour chaque jour de l’année, pour la population française. Cela étant dit, vous pouvez fort bien prendre plus de vitamine D que cela, mais toujours de manière réfléchie, en prenant bien en compte tous les apports (alimentation, soleil). Et bien entendu, il y a certaines limites à ne pas dépasser, que nous allons voir à présent.

→ Quelle est la dose maximale de vitamine D3 par jour à ne pas dépasser, pour éviter tout surdosage ?


Comme vous vous en doutez, il y a des limites à ne pas dépasser, quel que soit le complément alimentaire que vous prenez. Et bien évidemment, ceci est aussi valable pour la vitamine D3.

Ici, je vais vous partager les chiffres de l’ANSES (France) et de l’EFSA (Europe), concernant les quantités maximales de vitamine D que l’on pourrait ingérer, sans risque d’atteindre le moindre surdosage. Bien entendu, si vous voulez faire le plein de vitamine D à dose maximale, il faudra déduire de ces chiffres vos apports de vitamine D, induits par votre alimentation (parce que c’est la somme de ces deux apports qui ne doit pas dépasser les seuils communiqués).

Du coup, voici « les recommandations sanitaires », telles que publiées par la DGCCRF (8), concernant les limites à ne pas dépasser en apport de vitamine D (alimentation + compléments alimentaires) :

  • Pour les enfants de moins de 10 ans : 25 µg / jour maximum (soit 1000 UI max par jour), en sachant que les nourrissons et enfants en bas âge doivent faire l’objet d’un encadrement médical
  • Pour les enfants de plus de 10 ans : 50 µg / jour maximum (soit 2000 UI max par jour)
  • Pour les adultes : 50 µg / jour maximum (soit 2000 UI max par jour)

Attention : il ne s’agit pas là de recommandations d’apport en vitamine D, mais bien des limites à ne pas franchir. Dans tous les cas, il faudra toujours consulter son médecin avant toute prise de compléments alimentaires, quels qu’ils soient.

Bien évidemment, ces limites de sécurité sont réajustées au fil des années. D’ailleurs, elles devraient être potentiellement réhaussés prochainement. Toutefois, il convient de toujours respecter les doses maxi spécifiées par les autorités françaises (ou européennes en cas d’absence), afin de ne pas risquer le surdosage en vitamine D. Car c’est d’ailleurs ce qui est arrivé il y a peu de temps, avec des parents qui voulaient bien faire en donnant de la vitamine D sous forme de complément alimentaire à leur enfant (7). Les conséquences peuvent être graves en cas de surdosage en vitamine D, c’est pourquoi il convient de toujours agir prudemment.



Quelle est la meilleure vitamine D3 ?

Les meilleurs compléments en vitamine d3 sont selon moi :

(voir la suite du tableau à droite >>>)

Remarques

Je sais que je me répète, mais : ne prenez jamais le moindre complément alimentaire, sans avoir préalablement consulté votre médecin. Car même si cela vous semble être une bonne idée ou vraiment nécessaire, cela pourrait être contre indiqué pour vous, sans même que vous le sachiez. Faites d’ailleurs encore plus preuve de vigilance, si vous êtes une femme enceinte ou allaitante, ou si ces compléments alimentaires sont à destination d’un enfant.

Par ailleurs, si vous prenez quelques minutes sur internet, pour rechercher quelle est la dose maximale de D3 qu’on peut prendre chaque jour, vous verrez à quel point les avis sont divergents à ce sujet, suivant où l’on se trouve dans le monde (en France, en Europe, aux USA, …). Par contre, si vous résidez en France, sachez que ce sont les recommandations françaises qui prévalent, et qu’il conviendra de suivre, pour ne pas vous mettre inutilement en danger. Et plus globalement, il conviendra de respecter les dernières recommandations en vigueur dans votre pays, et de ne pas jouer à l’apprenti sorcier !

Enfin, méfiez-vous de toutes les vitamines D3 huileuses (gouttes, spray, pipette), qui ne sont pas forcément justes au niveau de leur dosage. Je pense tout particulièrement ici aux enfants, qui ont besoin d’un encadrement médical spécifique, et qui peuvent pâtir d’un dosage en D3 anarchique (on note plusieurs cas de surdosages, malgré le fait que les parents pensaient bien faire …) (7).

Conclusion

Nous voici au terme de ce « long » article, sur la vitamine D3 ! J’espère que vous aurez pu apprendre plein de choses ici, et trouver toutes les infos que vous recherchiez. Dans le cas contraire, n’hésitez surtout pas à compléter toutes ces informations avec toute la littérature qu’on trouve également sur internet, traitant du sujet de la vitamine D3. Bien sûr, attendez-vous à un vaste contenu, et avec beaucoup d’avis parfois partagés, et certaines controverses d’ailleurs ! Mais dans tous les cas, achetez uniquement ce qui pourrait vous convenir à vous tout particulièrement, après avoir consulté votre médecin 😉

Pour ma part, la vitamine D3 végétale de chez NUTRIVITA (2000 UI) et la vitamine D3 spray de DPLANTES (ultra pratique !) ont eu ma préférence (celle de NUTRIVITA en usage quotidien, qui m’a plu pour son dosage précis, et celle de DPLANTES, pour son côté pratique, lorsque je suis en déplacement). Par ailleurs, je souhaitais quelque chose de « français » (question de confiance…), avec une vitamine D3 uniquement végétale, et non animale, c’est pourquoi j’ai fait ce choix. Et franchement, après plus de 4 mois de cure avec chacun de ces produits, j’en suis plus que satisfait ! Maintenant, à vous de trouver la vitamine D qui sera la mieux adaptée à vous, en fonction de votre état de santé, de vos besoins, et de votre budget !

(*) Article mis à jour le 09/02/2021


Sources :
(1) ANSES : Actualisation des repères PNNS : élaboration des références nutritionnelles (PDF, décembre 2016)
(2) Santé Publique France : Statut en vitamine D de la population adulte en France : l’Etude nationale de nutrition santé (publié en avril 2012, et mis à jour en septembre 2019)
(3) Bibliothèque nationale de médecine NIH : Roles of Vitamins D and K, Nutrition, and Lifestyle in Low-Energy Bone Fractures in Children and Young Adults (Michał Karpiński …, 2017)
(4) Bibliothèque nationale de médecine NIH : L’interaction synergique entre les vitamines D et K pour la santé osseuse et cardiovasculaire: une revue narrative (Adriana J van Ballegooijen …, 2017)
(5) ANSES : Confinement : Assurer un apport suffisant en vitamine D grâce à l’alimentation (avril 2020)
(6) ANSES : Vitamine D : pourquoi et comment assurer un apport suffisant ? (janvier 2021)
(7) ANSES : Vitamine D chez l’enfant : médicaments et non aux compléments alimentaires, pour prévenir le risque de surdosage (janvier 2021)
(8) DGCCRF : Recommandations sanitaires et compléments alimentaires (PDF, janvier 2019)

You cannot copy content of this page