Combien de temps pour voir les effets du sport ?

Voila bien une question qui revient souvent, essentiellement quand on débute ! Avant toute chose, il faut savoir ce qu’on entend par “effets du sport” :

  • est-ce le bien-être tant recherché, grâce à la production d’endorphines ?
  • est-ce la perte de poids tant espérée à travers des exercices réguliers et ciblés ?
  • est-ce la possibilité de sculpter votre corps via des séances de musculation personnalisées ?

Pour beaucoup, vous cherchez à atteindre vos objectifs le plus rapidement possible. J’espère que vous persévérerez dans cette voie, en apprenant à se motiver à faire du sport, car tout le monde vous le dira : ça en vaut la peine ! (ne serait-ce que pour mieux se sentir dans son corps).


Les effets du sport au bout de 1 mois de pratique

Difficile de mesurer concrètement les effets du sport après seulement 1 mois de pratique, surtout que cela dépend du nombre de séances que vous aurez fait. Toutefois, c’est là où il faut tenir bon ! C’est à ce moment là que beaucoup se démotivent et abandonnent, faute de résultats visibles… alors que, pour ainsi dire, le plus dur a été fait.

En effet, vous ne verrez pas vraiment de perte de poids au bout d’un mois. Vous ne remarquerez pas forcément de changement important au niveau de votre corps ni au niveau de votre mental. Pourtant, il s’agit d’un moment charnière : soyez persévérant, ne lâchez rien !

Cependant, vous n’avez peut-être pas remarqué les premiers effets positifs du sport, résultant de votre entraînement sportif, mais ils sont bien là. Aviez-vous remarqué que votre souffle était meilleur ? Que vous vous énervez moins que d’habitude ? Que vous avez repris un peu confiance en vous ? C’est ici les prémices des bienfaits du sport, et ce n’est que le début !


Les effets du sport au bout de 2 mois de pratique

Perte de poids taille

Après environ 2 mois d’effort, vous allez sentir votre mental et votre corps se transformer. Même si l’activité physique peut être pénible et dure au début, elle l’est moins au bout de 2 mois d’exercices réguliers. Vous commencerez à pousser vos précédentes limites du 1er mois. Vous rallongerez peu à peu vos séances ou compléterez vos exercices par d’autres activités sportives, même si ce n’est pas flagrant. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais le changement est en marche. Félicitation, vous êtes sur la bonne voie !

Une chose très importante à savoir : si vous n’avez pas encore perdu de poids sur la balance, ne vous inquiétez pas. Bien sûr, je ne vais pas vous faire une lapalissade en disant qu’1 kilo de muscle pèse autant qu’1 kilo de graisse ! Pour simplifier, les excès de graisse laisseront petit à petit place aux muscles. Les muscles sont denses et “pèsent lourd”, mais étant plus “compacts”, ce n’est pas sur la balance que vous verrez la différence, mais bien au niveau de vos vêtements. Parce que si 1 kg de muscle équivaut à 1 kg de gras, le muscle prend moins de place et c’est sur vos vêtements que vous verrez la différence petit à petit !

Pour que les effets de la pratique sportive sur votre corps soit démultipliés, il va également falloir travailler sur votre alimentation. Celle-ci est une étape inévitable pour la transformation de votre corps. Si vous mangez n’importe comment, vous aurez des carences et des excès au mauvais moment qui seront contre-productif avec vos efforts sportifs. Et oui, le changement se joue aussi dans votre assiette !


Les effets du sport à partir de 3 mois de pratique

Encore une fois, félicitation si vous avez été régulier dans vos entraînements sportifs et avez travaillé sur votre alimentation. Tous vos efforts consentis les mois passés vont payer et les changements commencent à se voir sur votre corps. Mais c’est bien au prix d’un travail acharné ET le fait d’avoir mangé les “bons” aliments qui vous garantit le succès.

Évidemment, les changements seront très différents d’une personne à une autre, du fait que chacun fera des exercices qui lui correspond et adaptera son alimentation à ce qu’il aime. Aussi, chacun dosera la difficulté et le nombre de séance par semaine selon sa condition physique, induisant ainsi des résultats différents.

Une chose est sûre : soyez persévérant, appliquez les changements nécessaires dans votre alimentation, et les résultats viendront à vous. Nous pêchons tous d’impatience et il est plus facile de rester assis dans un bon canapé à regarder une série télé plutôt que faire de sport à en avoir mal ! Pourtant, c’est là que tout se joue. C’est cela qui fera la différence, aussi bien sur le plan physique que le plan mental.

Enfin, pour vous soulager, sachez que la production d’endorphine pourra aussi contribuer à vous garder motivé à faire du sport et l’effort supplémentaire des premiers mois sera vite oublié !

(*) Article mis à jour le 14/07/2019