Éviter les morsures de tique naturellement et efficacement

Nous avons tous déjà entendu parler des risques de morsures de tiques, notamment la maladie de Lyme. Mais avant de vous faire piquer, savez-vous comment éviter les morsures de tique ? Et si je vous disais qu’il existait une solution naturelle qui agit comme répulsif naturel contre les tiques, afin d’éviter tous les anti-tiques du marché, souvent onéreux ?

Avant tout, qu’est-ce qu’une tique ? On pourrait résumer à dire que c’est un vilain acarien suceur de sang pouvant vous rendre malade ! Ça fait peur, hein ? Plaisanterie mise à part, il est très important d’adopter une attitude préventive pour éviter toute maladie, qui pourrait sommeiller quelque temps avant de vous frapper méchamment. Une évidence, mais qui pourtant doit être rappelée : les tiques ne s’attaquent pas seulement aux animaux, ils s’attaquent aussi être humains.

Les tiques peuvent transmettre lors des sussions de nombreux agents pathogènes (virus, bactéries, protozoaires, …) responsables de maladies, et parfois aussi des neurotoxines (responsables de paralysie à tiques).

Si vous vous êtes fait mordre, surtout ne l’arrachez pas sans outil adapté, faute de quoi la tête de la tique (rostre) pourrait rester ancrée sous la peau. N’employez pas d’éther, alcool ou essence non plus pour l’endormir, ça ne ferait qu’aggraver la situation. Vous pouvez utiliser :

Mais il vaut mieux prévenir que guérir, donc place aux solutions naturelles !


Un répulsif 100% naturel contre les tiques

Huile essentielle d'arbre à thé (HE tea tree)

Le plus simple n’est pas forcément le plus cher, et pour preuve. Vous pouvez utiliser de l’huile essentielle comme répulsif naturel pour ainsi éviter les morsures de tique. C’est le cas de l’huile essentielle d’arbre à thé (HE tea tree), qui en plus de ses propriétés anti-parasite, antibactérien et antiviral, laisse une odeur répulsive pour les tiques.

Attention aux gens allergiques à certains actifs des huiles essentielle ou asthmatiques. N’oubliez pas non plus de faire un test cutané dans le pli du coude avant toute utilisation.

Préparation/utilisation :

  • Procurez vous un petit pulvérisateur pour huile essentielle
  • Munissez vous d’huile essentielle de Tea Tree
  • Remplissez votre pulvérisateur avec 1/3 d’huile essentielle et 2/3 de volume d’eau
  • Agitez longuement le pulvérisateur (car l’huile essentielle n’est pas soluble dans l’eau, il faut donc bien agiter)
  • Pulvérisez le produit sur vos chaussures, le bas de votre pantalon, et un peu sur vos chaussettes

Vous êtes maintenant parés pour lutter contre les tiques ! Bien sûr, adaptez la pulvérisation à votre situation : si vous parcourez de grandes herbes, vous pouvez pulvériser un peu plus vers le haut de votre pantalon 😉

Variante : vous pouvez remplacer l’huile essentielle de Tea Tree par :


Les huiles essentielles efficaces après morsures de tique

Les tiques sont des parasites qui se nourrissent de notre sang et s’accrochent fermement à la peau. Il est très important d’utiliser un crochet tire-tique ou une pince à tique pour l’enlever, car une tique peut contaminer notre organisme si elle n’est pas correctement enlevée. Ensuite, les huiles essentielles doivent être employées seulement après retrait de la tique, sans quoi elle pourrait régurgiter de la salive infectée.

Certaines huiles essentielles appliquées immédiatement après extraction de la tique auront un effet salvateur et anti douleur. L’objectif est là de limiter la propagation d’une potentielle infection et limiter les effets secondaires de la morsure, notamment contre le risque de la maladie de Lyme. Parmi les huiles essentielles les plus efficaces dans le traitement des morsures de tiques, on peut citer :

Nota : il s’agit d’indications d’huiles essentielles pour les êtres humains. Il ne faut surtout pas employer d’huile essentielle sur les chats ou autre animal. Pour les chiens, vous pourrez trouver plus de réponses ici : les risques de maladie de Lyme, piqûres de tique.

Nota 2 : faites très attention si vous êtes sensible ou allergique aux huiles essentielles, jeune enfant, femme enceinte ou allaitante, ne prenez pas de risque. De plus, il est préférable de diluer les huiles essentielles dans de l’huile végétale plutôt que les employer pures.

(*) Article mis à jour le 02/02/2021

You cannot copy content of this page